Conciliation ou redressement judiciaire

conciliation

Temps de lecture : 1 minute

Nombre de lectures :
Droit Gestion

Conciliation ou redressement judiciaire 

 

Conciliation ou redressement judiciaire ?

L’entreprise fait la demande de redressement judiciaire, lorsqu’elle constate un état de cessation de paiements depuis plus de 45 jours.

Une conciliation nécessite que l’entreprise anticipe. En effet, l’état de cessation de paiements doit être inférieur à 45 jours.

Dans le cas de la conciliation, la demande se fait auprès du tribunal de commerce. Ensuite, le président nomme  le conciliateur.

C’est une procédure rapide. En effet, le conciliateur est généralement nommé pour 4 mois. L’entreprise doit pouvoir fournir une situation de trésorerie et un prévisionnel d’exploitation.

De plus, la négociation avec les créanciers de l’entreprise afin d’obtenir des délais de paiement fait parti du rôle du conciliateur.

Les négociations du conciliateur ont pour but d’éviter l’état de cessation de paiement.

Enfin, nottons que la conciliation est une procédure confidentielle.

 

NB : Il est toujours bon de s’entourer de professionnels avant de prendre la décision de demander une conciliation. Parlez en à un avocat, un juriste d’entreprise, un expert-comptable ou un coach-consultant.

 

conciliation

 

illustration : PIXABAY – https://pixabay.com/fr/