Les bonnes pratiques de la conduite d’entretien 3/3

pratiques de la conduite d’entretien - personnes lors d'un entretien

Temps de lecture : 1 minute

Nombre de lectures :
Développer son activité Evolution de l’entreprise

Aujourd’hui, nous allons voir ensemble les 5 dernières bonnes pratiques de la conduite de l’entretien.

  • Poser des questions concises

Il est important de prendre le temps de poser vos questions les unes après les autres en ayant obtenu la réponse entre chaque demande. En effet, Poser trop de question risque de faire perdre le fil de ses pensées à l’autre personne et vous risquez de passer à côté de certaines informations.

  • Ne pas faire part de son jugement 

Vous devez rester impassible, continuer de suivre le récit. En effet, si la personne à commis des erreurs, vécu des injustices, est en proie à des émotions SURTOUT ne commentez pas.  

  • Demander des explications pour approfondir

Les personnes qui exposent des situations sont souvent imprégnées de leurs réflexions, de leurs sentiments ou de détails importants de ce fait, n’hésitez pas à demander des précisions sur certains points, ça ne sera jamais mal interprété.

  • Comprendre n’est pas accepter

Vous devez toujours comprendre comment les personnes réfléchissent, quelles sont leurs valeurs, leur logique, même si celles-ci sont très différentes des vôtres. Il est important de noter que ce n’est pas parce que vous comprenez un individu que vous pensez la même chose que lui. Vous resterez sur un blocage si vous ne comprenez pas les personnes que vous accompagnez. Chaque accompagnement est unique car vous devez comprendre chaque personne (et accepter son fonctionnement).

  • Vérification des informations

Faire ce petit inventaire peut vous faciliter la vie. En effet, lorsque vous avez envie de valider un point pour passer à un suivant, vérifiez que vous avez bien eu accès à ces éléments. Certaines personnes ont tendance à parler peu du contexte, d’autres n’expliquerons pas leurs choix, enfin certaines justifient leurs résultats en masquant l’analyse de manière fataliste.

 

illustration : PEXELS – https://www.pexels.com