Règles et bonnes pratiques : A l’usage d’internet et des réseaux sociaux.

Règles et bonnes pratiques réseaux sociauxRègles et bonnes pratiques réseaux sociaux

Temps de lecture : 2 minutes

Nombre de lectures :
Développer son activité Digitalisation Image de l’entreprise
  • Dans le cadre de la diffusion d’informations 

Il appartient à chacun de veiller à ce que l’information soit :

– « publiable » sur le web,

– exacte,

– régulièrement mise à jour,

– adaptée au contenu éditorial dans lequel elle est publiée.

Notons, qu’il est important de ne pas diffuser d’informations confidentielles.

 

  • La création d’un site web

Les mentions obligatoires sont à remplir dans la rubrique « Mentions légales ». On doit y trouver les informations suivantes :

– les mentions d’identification requises par la LCEN du 6 août 2004 (loi pour la confiance en l’économie numérique) c’est-à-dire :

  • l’identité de l’éditeur (dénomination, siège social, numéro de téléphone, n° RCS, capital social et adresse du siège social),
  • le nom du directeur de la publication,
  • l’hébergeur (dénomination, adresse et numéro de téléphone).
  • les mentions d’information requises par le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) en cas de collecte de données à caractère personnel.

A ce titre, il est très important, en cas de traitement de données à caractère personnel, de s’assurer du respect des obligations (tenue d’un registre des données, veuillez aux droits des personnes concernées…).

 

  • Les contenus web

Chaque contenu web (document, image, vidéo, photographie, dessin, musique, marque, logo, etc.)  que vous souhaiteriez utiliser pour alimenter votre site web est susceptible d’une protection par le droit de la propriété intellectuelle.

C’est pourquoi il est obligatoire avant toute utilisation, de s’assurer que :

– le contenu est libre de droit,

– soit vous bénéficiez d’une autorisation préalablement demandé.

Astuce : Il existe des sites de banque d’image libre de droit comme Unsplash (https://unsplash.com/) ou Pexels (https://www.pexels.com/). Attention, certaines demande de citer la source.

 

  • Les liens hypertextes

Lorsque vous insérez un lien hypertexte, il est nécessaire d’être vigilant afin d’éviter d’envoyer  vers des sites dont le contenu serait susceptible de porter atteinte à l’image, d’être sensible ou frauduleux.

 

  • Les réseaux sociaux

La présence sur les médias sociaux exige de la rigueur. En effet, s’ils permettent d’échanger avec ses clients, de communiquer sur votre activité. Il faut être vigilance sur le contenu et la nature de l’information mise en ligne.

L’ACPR a émis spécifiquement une recommandation sur l’usage des médias sociaux à des fins commerciales, entrée en vigueur le 1er octobre 2017. Cette recommandation précise que les contenus figurant sur les réseaux sociaux doivent, dès lors qu’ils présentent un contenu commercial, respecter les mêmes règles que celles qui s’appliquent aux autres supports commerciaux. Cela demande par conséquent du temps et des ressources.

 

  • L’e-mailing

L’e-mailing est un moyen d’être efficace lorsque l’on veut toucher une large cible. Cette technique à un coût relativement faible si on possède sa propre base de donné.

Il faut être vigilant avant le lancement d’une campagne sur :

– les droits des personnes à ne pas recevoir ce type de mails de prospection

– de votre obligation de ne pas solliciter les personnes qui auraient fait part de leur décision de ne pas l’être.

Rappel : Il est obligatoire d’insérer un lien permettant le désabonnement immédiat à la newsletter.

Astuces : Des sites comme Mailchimp (https://mailchimp.com/) et Mailjet (https://fr.mailjet.com/) propose la création et l’envoi de campagne de mailing.

Nb : L’interface de Mailchimp est en anglais contrairement à Mailjet qui est en français.

 

illustration : – UNSPLASH – https://unsplash.com/