Techniques d’ouverture en entretien 1/4

Nous allons voir ensemble 14 techniques d’ouverture/relance à utiliser en entretien. Cette série se composera de 4 articles à découvrir chaque semaine.

 

  •  Demander une explication

C’est une technique de base pour montrer son intérêt pour l’échange en cours et de s’assurer de la bonne compréhension de la situation. En effet, la demande d’une explication complémentaire permet aux personnes de reformuler ou d’illustrer leurs propos

Exemples : «Pourriez-vous m’en dire un peu plus ?» «C’est-à-dire ?» «Pourriez-vous me donner un exemple précis ?».

  • Jeu de naïveté

Les gens aiment dispenser leur savoir. En avouant sa propre incompréhension ou son manque de connaissance vous allez amener autrui à vous confier des informations additionnelles.

Exemple : «Je ne suis pas un expert, pourriez-vous me dire comment vous procédez ?»

  • Questions ouvertes

À alterner avec les questions fermées.

Elles vous seront utiles avec les personnes qui ont besoin de s’ouvrir car les questions ouvertes laissent une liberté à l’autre dans sa réponse. Vous pourrez vous en servir pour collecter de l’information « périphérique » au sujet de conversation.

Exemples : «Pourriez-vous me dire ce qui vous a déstabilisé ?» «Expliquez-moi ce qui intéresse les clients qui viennent chez vous».

  • Questions fermées

Les questions fermées servent à valider rapidement certains points et non pas à expliquer. Elles permettent de canaliser le dialogue en limitant les réponses possibles. Utiles lors des phases où vous résumez le contenu d’un entretien et que vous souhaitez faire adhérer votre interlocuteur. Attention, avec des personnes peu enclines à la discussion elles vont mener à un enlisement de la conversation

À  la semaine prochaine pour la suite de cette série d’articles.

illustration : PIXABAY – https://pixabay.com/fr/

Laisser un commentaire

Fermer le menu