Techniques d’ouverture en entretien 2/4

Découvrons ensemble la suite des techniques d’ouverture en entretien.

  • La paraphrase

Cette technique permet de diminuer les barrières à la conversation. En effet, La paraphrase permet de souligner votre intérêt pour le sujet et de générer un « effet miroir » en reprenant des morceaux de phrases et des mots exactement utilisés par votre interlocuteur

Enfin la paraphrase permet de sortir certaines personnes des phases émotionnelles incohérentes ou excessives.

Exemple  : Phrase 1 « De toute manière je n’ai plus confiance en personne » réponse 1 « Vous n’avez plus confiance en personne ? ».

  • La reformulation 

Cette technique permet sans poser de questions d’ouvrir vers un approfondissement.La reformulation est la reprise du propos de l’autre mais avec vos propres mots. Elle permet d’éviter l’effet « perroquet » de la paraphrase et d’induire des subtilités dans ce que vous faites dire à l’autre.

Exemples : Phrase 1 « De toute manière la seule chose qu’il me manque c’est de l’argent, je n’ai pas besoin de revoir mes marges » Réponse 1« Si je comprends bien avec de l’argent vous n’auriez plus aucun problème. D’ après vous vos marges sont toutes excellentes. »

  • Oraliser l’émotionnel

Si vous arrivez à identifier les émotions vous pourrez les oraliser. Cette approche permet à l’autre de comprendre qu’il est compris et surtout de retirer les débordements émotionnels de ses jugements. Il vous permet de ne pas vous opposer frontalement à ce que l’autre ressent comme légitime et d’aller rapidement au-delà du superficiel.

Exemples : Phrase 1« Mes salariés sont tous des bons à rien, ils ne font que réclamer des augmentations et me laissent toutes la pression » Réponse : « Certains comportements semblent vous agacer particulièrement ». Phrase 2 «  Je ne vais jamais y arriver, je crois que je vais tout laisser tomber » réponse 2 «  Certaines conséquences semblent vous angoisser ». Enfin si vous ressentez un stress particulier n’hésitez pas à candidement demander « Vous semblez préoccupé… ». La plupart des personnes vous donneront des indices complémentaires.

  • Faire abstraction du fatalisme 

Il est courant de rencontrer un blocage en face de vous car la personne tranche nette avec une conclusion fataliste.

Il est primordial de passer outre cet argument en ménageant l’égo de votre interlocuteur.

Pour se faire revenez au fil conducteur, n’hésitez pas à dire que dans tous les cas il faut aborder les sujets que vous souhaitez aborder.

Exemples : Phrase 1 « De toute manière ce produit va marcher, ça ne sert à rien de faire vos calculs » Réponse 1 «  Je pense également que ce produit a du potentiel mais il faut que nous établissions un prévisionnel. Dites-moi comment vous allez le produire ». Phrase 2 «De toute manière l’année prochaine je ne serais plus là. » Réponse 2 «  On verra bien ce que nous réserve l’an prochain, en attendant nous devons reparler de vos nouvelles idées pour la commercialisation ».

 

illustration : PIXABAY – https://pixabay.com/fr/

Laisser un commentaire

Fermer le menu