Techniques d’ouverture en entretien 4/4

Aujourd’hui je reviens avec la  dernière partie des techniques d’ouverture en entretien.

 

  • Poser une seule question à la fois 

Même si vos questions ont une logique, qu’ elles sont courtes et claires, vous allez perdre votre interlocuteur si vous posez plusieurs questions. Il risque de vouloir les articuler entre elles et de chercher des sens cachés. Au final vous obtiendrez une réponse intermédiaire qui risque de ne répondre à aucune de vos questions avec précision. Enfin si chacune des réponses nécessite des approfondissements vous allez devoir laisser de côté momentanément une partie des sujets, le temps d’obtenir les précisions.

  • Pas d’opposition directe

Si vous mettez vous-même en exergue des incohérences ou que vous énoncez un jugement de valeur négatif sur une idée de votre interlocuteur vous allez briser le lien du dialogue. Vous pouvez mettre en garde sur des points très précis, mais ne condamnez pas vous-même l’intégralité d’un concept. Mettez en place des garde-fous et aidez l’autre personne à évoluer pas à pas.

  • La contradiction

A utiliser exceptionnellement

Mettre en exergue une contradiction dans les propos d’une autre personne est efficace mais risqué. Vous allez créer un électrochoc qui mettra en doute les certitudes. Cependant les réactions peuvent être assez marquées et aller jusqu’à un renfermement de la personne accompagnée, une perte de confiance en soi ou en vous, voire de l’agressivité liée au sentiment d’être piégée.

Ce procédé logique très efficace reste à prendre avec des pincettes. Ouvrez toujours une porte de sortie, ouvrez des réflexions, mais ne laissez pas l’autre bloqué dans une impasse.

 

illustration : PEXELS : https://www.pexels.com

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu